J’ai décidé d’allaiter

Je sais sujet très très polémique entre les allaitantes et les biberonantes. Ici pas de polémique du tout, je n’ai pas allaité Gabriel pour de multiples raisons. D’ailleurs j’avais rédigé un article là-dessus à l’époque : ici. Je ne regrette absolument pas. Ce n’est pas pour ça que je veux allaiter la deuxième.

Enfaite, je veux juste essayer. Je ne suis pas sûre qu’on pourra avoir un troisième. Donc c’est un peu ma dernière chance pour pouvoir dire « je l’ai fait » ou au moins « j’ai essayer« . Mais je ne veux surtout pas me mettre de pression. Je me laisse guider par ma sage femme, par mes envies mais si ça ne me convient pas, tant pis !

Gabriel n’a pas été allaité et il va très bien. L’allaitement n’est pas une obligation. Je veux donc le faire vraiment par envie.

On en reparle quand poussinette sera là.

Robe de grossesse/ allaitement « envie de fraise »

Carpe Diem*

Publicités

Pandacraft #4

Celui que j’attendais depuis un moment car c’est celui sur les « enfants du monde » en partenariat avec l’UNICEF !

Pour une fois la conception a pu être réalisée par Gabriel même si il fallait être minutieux. On a commencé par mettre les animaux sur les bons continents ainsi que les stickers des monuments à monter ensuite. Le poster est chouette et je pense qu’il finira dans la salle de jeux.

L’idée de mettre les constructions dans une enveloppe par pays est une excellente idée car on a un peu l’impression de recevoir du courrier de l’autre bout du monde.

Il y a donc un enfant égyptien avec les pyramides, un français avec une tour Eiffel, un américain avec une statue de la liberté, un indien avec le Taj Mahal et un japonnais avec un pont. Les enfants sont d’un côté un garçon et d’un côté une fille. Gabriel a adoré ce kit. Il joue beaucoup avec les monuments et les personnages même si ça reste de la mousse et que j’ai peur que mon brutos les détruise (j’ai peur aussi des dents du chat et du chien).

Carpe Diem*

 

Le secret dévoilé

Les personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux le savent déjà mais je tenais à vous rédiger un article pour vous parlez du secret de mon bébé qui a été dévoilé il y a déjà bientôt un mois.

J’ai eu beaucoup de mal à me faire à l’idée… Surtout que j’étais persuadée du sexe contraireL’instinct maternel, tu parles… Ou alors c’est moi qui n’en ai pas du tout… En même temps, mon homme m’a tellement formaté l’esprit sur ses capacités à me faire un garçon ou une fille, forcément mon jugement était déjà orientée…

Pour faire simple, nous allons avoir une fille ! Une fille ! Mon homme est donc capable de faire des filles (en tout cas une !). Il faut dire que dans sa famille, il n’y a que des garçons… Il n’a qu’une seule cousine… Dès le début de la grossesse, j’étais donc persuadée que j’allais avoir un deuxième garçon. Lors d’une écho de contrôle à l’hôpital, nous avions même vu quelque chose dépasser entre ses jambes (surement le cordon). J’ai quand même bien attendu la deuxième échographie pour commencer les achats… et heureusement !

Quelques jours avant le rendez-vous, j’avais justement rêvé que la sage femme m’annonçait que c’était une fille… Mais bon j’avais bien rêvé, à quelques jours des résultats du BAC, que je ne l’aurais pas, donc mes rêves je n’y crois plus trop. J’aurais peut être du ! Car tout s’est passé exactement pareil.

SF : On parle du sexe?

Moi : Oui.

SF : Vous pensez que c’est quoi?

Moi : Un garçon.

SF : Et non loupé, c’est une fille !

Moi : Vous êtes sûre !!!???

SF : Oui oui ! Pas de doute ! Regardez on voit bien les lèvres…

Bilan de l’histoire : j’ai pleuré ! Pas parce que je ne voulais pas d’un garçon, j’en aurais été ravi également, mais la surprise était trop grande ! Je vais avoir une fille ! Je m’étais faite à l’idée de faire une petite équipe de garçons et bien non ! J’aurais moi aussi une mini moi à qui je pourrais acheter des petites robes/ jupes/ etc. On est d’accord, c’est mon banquier qui va être moins content (il va pleurer aussi mais pas pour les mêmes raisons.)

IMG_4184

Carpe Diem*

 

 

 

 

 

Structurer le temps pour un enfant de 4 ans

Gabriel a beaucoup de mal à se situer dans le temps. Sa plus grosse difficulté est la différence entre le matin et l’après-midi. Le matin à peine arrivé à l’école, il me réclame son goûter alors qu’il ne le mange que l’après-midi.

La notion de temps est très compliquée pour les enfants. La notion de jour qui passe, etc. C’est tellement abstrait pour eux. Nous lui avons donné un enchainement d’événements pour situer la venue du bébé : la maison/ son anniversaire/ Noël et après le bébé. Sauf que pour lui ça veut dire que tout va arriver très vite alors que non.

Ses seules notions du temps, c’est hier pour parler d’un événement passé et demain pour parler d’un événement futur. C’est déjà très bien mais pour l’aider à structurer tout ça, j’ai décidé de lui donner des outils à la maison pour qu’il puisse se repérer dans la journée/ dans les jours qui passent et dans le mois. C’est très scolaire, je sais, mais c’est une déformation professionnelle. Pardon.

Notre planer pour la journée

J’ai trouvé l’idée ici

On y retrouve les grandes taches qu’il exécute dans une journée même s’il n’est pas vraiment complet pour le rituel du soir (il manque le brossage de dents/ WC/ verre d’eau, je les ajouterais peut être plus tard mais la place me manque…). Ça fonctionne plutôt bien même si au début il voulait ouvrir tous les repas après le petit déjeuner et toutes les écoles une fois revenue le midi. D’ailleurs ce planer ne fonctionne que pour les jours d’école (heureusement c’est l’essentiel des jours de la semaine...).

Les jours de la semaine (d’après le loup qui voulait changer de couleur)

Trouvé ici

IMG_4264

C’est un grand classique que l’on retrouve sous différente forme dans toutes les classes de maternelle (voir plus). Tous les matins, Gabriel change le jour que l’on repère grâce aux couleurs du loup.

La poutre du temps

Trouvé ici

Je l’ai enrichi d’une icône « école » pour repérer les jours avec école. Cet outil me permet d’y afficher les événements importants du mois. Bon au mois de novembre, il n’y a pas grand chose mais au mois de décembre avec les anniversaires des copains/ l’arrivée de mamie/ son anniversaire avec ses copains/ sa vrai date d’anniversaire/ le déménagement / l’installation du sapin/ Noël ! Ça en fait des événements sympas à repérer ! Le soucis que j’aurais c’est pour marquer l’arrivée du bébé en février… Car la date n’est pas certaine…

Anecdote : Gabriel est rentré vendredi midi, il ne voulait plus retourner à l’école donc il a pris l’étiquette sur la poutre du temps pour la mettre sur un jour sans école « moi je ne vais plus à l’école ! » Euuh ça ne fonctionne pas comme ça mon chéri…

Je profite également de cet article pour vous parler d’un outil que j’ai découvert il n’y a pas très longtemps sur instagram grâce à maaademoisellea :

L’horloge formidable

Vous pouvez la trouver ici

s235167767979473131_p702_i6_w640

Il s’agit d’une horloge que l’on peut personnaliser grâce à des aimants pour indiquer à l’enfant les tâches à effectuer en fonction de l’heure (il n’y a que l’aiguille des d’heures). Je trouve idée juste géniale car elle structure le temps avec un autre outil de référence temporel : l’heure.

Comme il reste de la place sur notre frigo (d’ailleurs je n’en excuse mais mon frigo est tout rayé donc pour les photos c’est moyen…), je pense enrichir tout ça avec la météo. Quand je commence, je ne m’arrête plus…

Carpe Diem*

Planche décoration : la salle de jeux

Ce n’est pas une pièce primordiale mais elle fait partie des pièce que j’aime le plus aménagée/ décorée/ imaginée ! Nous avons voulu une maison quatre chambres uniquement pour pouvoir conserver la salle de jeux à la naissance de notre deuxième enfant. D’ailleurs si un jour nous devons avoir un troisième enfant, je pense que je serais capable de faire agrandir la maison (en ajoutant un étage) seulement pour conserver cette pièce ! C’est tellement pratique d’avoir un espace pour y mettre tous les jouets de la maison et je trouve ça tellement bien pour les enfants d’avoir leur endroit de jeux à eux. Je pense que j’exauce surement (inconsciemment) un de mes propres rêves d’enfants. Mais voilà, dans ma maison, il y aura toujours une salle de jeux. Quand les enfants grandiront, elle pourra toujours être utilisé en salle de jeux/ détente spécialement pour les enfants. (Et on ne pense pas au moment où ils partiront car on est loin d’en être là !)

Voici mon inspiration : (je vous l’aviez déjà présenté ici)

 

Planche d’achats :

Légumes en tissusCuisine en boisTable où il est possible de mettre des bacs de jeuxTapis villeGrand panier à jouetsSet de rails en boisTabouretBacStructure pour y glisser les bacs

Je ne parle volontairement pas du coin « bébé » car je ne suis pas encore au point sur ce que je veux vraiment. Je ne sais pas si le bureau de Gabriel ira ou pas dans la salle de jeux car il profite de sa présence dans sa chambre pour aller dessiner la nuit.

La plupart des meubles sont déjà achetés et attendent sagement d’être montés. J’ai pris deux structures pour glisser les bacs. La cuisine, Gabriel l’a déjà eu l’an dernier (les coins cuisine pour un garçon). Mon gros dilemme reste la couleur du mur. Je voudrais faire un motif montagne comme sur l’inspiration mais j’hésite entre bleu turquoise et vert pour les montagnes du second plan. Comme la salle de jeux actuelle est verte, j’avais fait son présentoir à dessins dans la même couleur donc ça m’éviterait de devoir le recommencer…

Pour revoir la salle de jeux que j’avais aménagé dans notre maison en location, c’est ici.

Encore beaucoup d’interrogation, si vous avez des idées, n’hésitez surtout pas !

Carpe Diem*

 

 

C’est ça le bonheur #17

Commencer les travaux dans Notre maison ♥ Le regarder jouer dans sa future salle de jeux ♥ Etre fière de son homme ♥ Amoureuse de mon petit Noir Désir ♥ Nos rituels du matin ♥ Nos moments rien qu’à nous ♥ Voir du positif dans le fait d’être arrêté pour la grossesse ♥ Sentir mon bébé bouger dès que je m’allonge où dès que je suis couverte ♥ Faire des activités avec mon premier ♥ Lui montrer qu’il est important pour nous ♥ Ne pas lui faire subir les événements qui s’accumulent : déménagement/ devenir grand frère

#1 et 2 : Dans la future salle de jeux – #3 et 4 : On soutien moralement papa sur le chantier – #5 Noir Désir#6 Mon amoureux qui ponce le plafond du salon – #7 Brossage de dents – #8 Une petite course de Mario Kart avant le retour à l’école – #9 Peinture et pâtisserie du mercredi

Carpe Diem*

Les livres de la semaine #1

Nouvelle série d’articles où je vous présenterai les livres de la semaine que Gabriel a choisi pour le rituel du soir. Je les présente chaque soir sur mon compte instagram. Mais je trouvais ça intéressant de vous faire un récapitulatif tous les samedis avec les liens amazon pour que vous puissiez trouver rapidement ceux qui vous intéressent.

Comme c’est le premier article, il y a plus que les livres de cette semaine (il y a ceux de la semaine dernière aussi). Je ne présente pas un livre plusieurs fois donc si Gabriel prend un livre déjà lu je vous épargnerais la répétition en ne vous le proposant pas à nouveau. (Exemple : hier soir, il a voulu reprendre le livre des premiers transports à découvrir donc je n’en ai pas parlé).

J’espère que ce genre d’article vous intéressera. Et n’oublions pas qu’il est important de donner le goût de la lecture et des livres à nos enfants !

Avec mon doigt les animauxLe chantierPolar BearComment faire dodoMéli MéloLe méli mélo rigoloLe loup qui voulait changer de couleurMes premiers transportsLa princesse au petit poisLe bain de BerkGros Pipi

Carpe Diem*

Notre bac de chantier

Occuper Gabriel devient de plus en plus compliqué… Il ne fait pas beau, je ne peux pas trop sortir… Les vacances de la Toussaint ont été trèèès longues. Surtout que monsieur fait de moins en moins la sieste (je n’ai donc aucun scrupule à le mettre désormais toute la journée à l’école !). Il me faut donc des activités qu’il peut faire seul pendant que maman fait au choix le ménage, se repose, écrire des articles sur son blog.

Pour ça pinterest est mon ami ! Dans mon album « occuper les enfants » j’avais épinglé il y a longtemps une activité chantier car Gabriel cet été, nous a démonté des dalles de la terrasse pour jouer avec ses camions qui pouvaient transporter les cailloux et sable qui se cachaient en dessous.

03ae5f3c6589f41ae9b73b3dbea4d91d

Dans un petit bac de rangement pour les jouets IKEA, j’ai mis :

  • des galets récupérés dans une ancienne déco
  • de la semoule (je voulais mettre du sable mais je n’en avais pas sous la main)
  • ses véhicules de chantier (trouvé à Toy »R »Us)

Bac blanc ikea – 1e50/ galet de récupération/ fond de sac de semoule/ véhicules de chantier – 13.99 (sur amazon car je ne les retrouve pas sur le site de Toy »R »Us)

Il en est ravi ! Il peut passer un temps fou sur la table de la salle à manger à jouer au chantier (et il ne met pas de semoule partout et ça c’est un miracle !). Et pendant ce temps, je peux être à proximité et plier mon linge par exemple. C’est un jeu libre donc il n’a pas besoin de moi car « j’y arrive pas« , « j’ai besoin d’aide« , « c’est trop compliqué« . Ses phrases préférées quand il fait une activité plus contraignante… (persévérance à la tâche zéro chez nous).

Là ça coûte « trois fois rien » et ça occupe un bon moment ! Un bon plan pour que les parents puissent aussi avoir un peu de temps pour eux.

Carpe Diem*

Pandacraft #3

Je vous parlais déjà de la box créative pandacraft la semaine dernière et comme nous nous sommes abonnés pour trois mois, je vais vous en parler à chaque réception.

Je suis contente car je voulais vraiment cette box qui est celle du mois d’octobre sur la semaine du goût ! Le but était de créer un jeu sur les groupes d’aliments.  Je pourrais également l’utiliser en classe.

Il n’y avait pas énormément de travail de « conception » car il a juste collé des gommettes sur quelques cartes et mis le nom des groupes d’aliments. Les autocollants sont de très bonnes qualités mais du coup, ils sont très compliqués à décoller sur les planches pour un bientôt quatre ans (j’avais fait le même constat avec ceux de la box « musique »). J’ai donc du décoller les stickers pour que lui ensuite les colle sur les cartes.

IMG_4196

Mais ensuite on a pu beaucoup discuter autour des aliments. Les termes sont compliqués pour un enfant de son âge « féculent » par exemple mais il faut bien les introduire un jour ou l’autre. C’était un peu complexe mais ça a vraiment permis qu’il apprenne pleins de choses sur les aliments et d’introduire du vocabulaire (même si le choix des aliments est relativement simple. Exemple : pour les fruits/ légumes : carotte, pomme, orange, fraise, haricot). On a commencé par remplir les cartes « groupes » en nommant chaque aliments et en les installant sur les cartes. j’ai du beaucoup le guider mais bon c’est normal, c’est la première fois que je le confronte à ce genre de tri (on le fait plus en grande section voir en élémentaire à l’école).

Je ne suis pas trop rentrée dans les détails du tri et le pourquoi de ce tri. Je le ferais plus tard car là, c’était surtout une découverte et je ne voulais pas le submerger sous les nouvelles informations.

Ensuite, nous avons joué à un petit jeu proposé dans le magasine. Sur le verso des cartes « groupe« , il y a cartes « assiettes ». On a donc choisi chacun son assiette, retourné chaque cartes « aliments » et chacun son tour, nous avons choisir trois cartes pour en faire un repas. Celui qui a le « meilleur repas » a gagné. C’est compliqué quand on tire que les huiles mais c’était sympa et ça permet de travailler le vocabulaire. Pour nous le meilleur repas c’était le plus mangeable genre pâte/ pomme/ poisson.

Le magasine propose un second jeu plus centré sur l’équilibre du plat : choisir cinq cartes sans les voir et celui qui a le plus de groupes différents dans son assiette a gagné. Mais Gabriel est encore trop petit et pas assez connaisseur pour comprendre ce second jeu.

Je suis déjà pressée de recevoir la prochaine box qui sera sur les enfants du monde en partenariat avec l’UNICEF.

Par contre, je reste quand même dans l’idée que Gabriel est encore un peu petit pour apprécier pleinement les boxs… Mais bon, on partage un moment sympa tous les deux et c’est le plus important. Les activités réalisées ont l’avantage d’être réutilisable donc rien n’est perdu !

Carpe Diem*

 

Planche décoration : la salle de bain

Nous aurons bientôt les clés de notre maison dans nos mains *big danse de la joie assise pour éviter les contractions* et nous avons donc fait la liste des priorités d’aménagements avant que l’on puisse y vivre (déménagement définitif prévu pour la semaine avant Noël).

Bien sûre, la pièce prioritaire est la salle de bain. Avec un chéri plombier normalement ça ne posera pas trop de problème même si elle ne sera totalement terminée que l’été prochain (car il va y installer une douche).

Je vous montre mon inspiration (merci pinterest). Je voulais quelque chose de claire, sobre et épurée qui résiste dans le temps et dans les changements de mode.

 

Planche d’achats :

 

Meuble double lavabosSuspensionColonneMiroir rondPeinture vertefaïence blanche motif relief pétaleTapiséchelle sèche servietteétagère porte savon

Mon homme n’est pas encore trop chaud pour le mur vert mais dans le feng shui il faut mettre du vert dans une pièce d’eau car ça apporte l’argent (on en a toujours besoin un peu). J’ai toujours aimé mettre cette couleur dans mes cuisines. Là je n’en veux pas dans une pièce visible de tous mais juste une touche sur le mur de la baignoire. Il me reste juste à trouver comment faire un aspect bois sur le tablier de la baignoire, je pense qu’on va partir sur une faïence pour que ça tienne dans le temps.

Qu’est-ce que vous en dites?

Carpe Diem*