– le changement –

Il faut que je vous raconte mon samedi après-midi

Ma manière de penser mes dépenses a vraiment changé depuis mon processus KonMarie et de minimalisation à ma manière. 

Donc samedi, Gabriel est allé à l’anniversaire d’un copain de classe. Nous avions prévu d’aller nous balader avec mon chéri. Mais changement de programme, une personne lui a pris une borne… Il m’a donc laissé seule faire les boutiques en me donnant 100e en liquide. 

J’avais deux heures. Cent euros à dépenser comme je le souhaitais.

Je suis partie. Lunettes de soleil sur le nez. Heureuse de cette liberté !

Gabriel a besoin de short. Premier magasin, Tape à l’œil, pas sure qu’un short en trois ans lui convienne… J’en ai donc pris un seul et surement le moins chers du magasin (ouf il lui va !).

Deuxième magasin, mon pêcher mignon : Maison du Monde. Tu sais que tu es une habituée quand tu parles « pâtes » avec un vendeur qui te reconnait dans les allées. J’ai repéré (sur le site internet) deux articles que je souhaiterais mettre dans la cuisine : une jolie boite à thés et un pot à biscuits pour y ranger les capsules de Tassimo. Je ne les ai pas trouvé. Donc je suis sortie du magasin sans rien ! (Je pouvais entendre les applaudissements dans ma tête !)

Troisième magasin : Alinéa. J’ai un bon d’achat qu’on nous a offert à Noël. Mais rien ne m’attire vraiment dans leur dernière collection. J’ai fait le tour du magasin sans m’arrêter

Quatrième magasin : Cultura. Je ne suis jamais sortie de Cultura sans rien. Je trouve TOUJOURS un livre pour Gabriel… J’ai fait le tour du rayon littérature jeunesse. J’ai feuilleté « les animaux fantastiques« , j’ai repensé à mon « miss Pérégrine » qui m’attend sur ma table de chevet. J’ai reposé le livre. J’ai fait le tour du rayon « loisir créatif ». Je cherche des stickers chiffres pour faire un calendrier. Je n’en ai pas trouvé. Je suis sortie du magasin les mains vides

Il me restait trente minutes avant de récupérer Gabriel. J’ai repensé au collier du chien pour les balades (l’éducateur a dit qu’il fallait un collier étrangleur). Je suis allée à Botanic. J’ai repris un doudou pour qu’il ait un jouet dans la maison, son collier. Et je suis partie. (Le doudou a fait une heure… donc les cordes de Action font très bien l’affaire !)

J’avais cent euros. J’en ai dépensé moins de quarante. Je n’ai acheté que ce que j’avais besoin. Pas plus.

Vous savez quoi. Ça m’a fait un bien fou. La seule question que je me posais c’est : Est-ce que j’en ai besoin? 

IMG_3226

Moins de superflu, plus de bonheur !

Carpe Diem*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s