– le minimalisme –

Comme je l’avez écris dans mes objectifs pour 2017, je suis de plus en plus en train de remettre en question notre mode de vie. La production de déchets, l’accumulation d’objets superflus qui ne nous plaisent pas,… Emilie (du blog the brunette) a partagé la présence sur Netflix d’un reportage nommé « minimalism« . Ce reportage est complètement dans la lignée de mes aspirations même si je suis loin d’être capable d’être minimaliste. Mais comme dans toute chose, il y a à s’inspirer.

20170412_172254

Fleur du pommier sur le terrain derrière le notre

La grosse prise de conscience, c’est qu’on passe notre temps à combler des vides. Nous voulons des choses de plus en plus grandes surtout pour le paraitre et nous les comblons avec du superflus. Et c’est vrai que quand je regarde : pour la maison, quand j’ai réfléchi à l’aménagement de notre chambre, j’ai pensé à combien d’espace je dispose pour installer un dressing. Comme j’ai 3,60m de mur, je m’étais dit qu’on ferait un dressing de 3m, pour le diviser en 1,50m par personne. Sauf que la vraie question à se poser, c’est combien de mètre de dressing j’ai besoin… Aujourd’hui, nous avons un dressing 1,50m et une commode. On est donc d’accord qu’un dressing de 2m est largement suffisant (nous supprimons la commode). Je n’ai pas beaucoup de vêtements car je trie régulièrement ce qui est abîmé ou ce qui ne me plait plus… Si nous avions pris un dressing de 3m ça aurait voulu dire que nous aurions 1m de plus à remplir et donc pour combler le vide : nous aurions racheté des vêtements… Et tout ça nous aurait coûté plus chers. Je n’en reviens pas que j’ai envié les personnes qui ont une suite parentale avec une pièce dressing alors que je n’en ai pas besoin… Mais comme la tendance actuelle véhiculée par les médias est d’avoir un dressing privatif afin d’entreposer la quantité de vêtements que nous avons. C’est là qu’on prend conscience « d’être un mouton« . Alors non je ne pourrais pas faire le défi 333 (33 pièces pendant 3 mois) mais je ne suis pas non plus dans l’excès et l’accumulation de vêtements.

Il faut qu’on apprenne à réfléchir différent, qu’on se pose les bonnes questions. S’intéresser plus au besoin qu’à la possibilité.

IMG_20170330_151406_726

Bouddha en bois sculpté que j’aime énormément

Ce documentaire m’a également fait ouvrir les yeux sur notre dépendance financière. Nous achetons énormément à crédit même si c’est en trois fois sans frais. Nous devenons dépendant de ce que nous achètons… Alors eux prenaient le cas des crédits maison. Personnellement, je suis incapable de vivre dans une mini maison. J’ai besoin d’espace, j’ai besoin de chambres pour tous mes enfants. D’un espace de jeux dédié. Bref loin du minimalisme ! Mais j’ai envie de transposer ça à tous les « petits crédits » que nous faisons juste pour de la consommation. Il ne serait pas plus intéressant d’économiser petit à petit (la somme qu’on aurait mis en 3 fois par exemple) pour éviter de se contraindre d’un crédit qui lui oblige à la mensualité même en cas d’imprévu. Dans le livre du hygge, il y a un passage qui dit qu’il est plus gratifiant d’attendre et d’économiser pour s’offrir quelque chose que de l’acheter pour combler son envie de l’instant T. C’est vrai que de prendre son temps permet aussi de laisser mûrir son envie. Si l’envie est toujours là après quelques mois, c’est que cet objet nous plait vraiment et que de l’acquérir nous rendra heureux (même si c’est pour une durée plus ou moins longue). Je le vois quand je fais des listes d’envie pour le blog. Au fils du temps ne reste que ce qui me plait vraiment. Alors pour certaines choses, c’est pénible. Je le vis en ce moment avec notre lave vaisselle qui ne fonctionne plus. L’envie est grande d’en commander un autre et de le prendre en trois fois sans frais pour espacer les dépenses (d’ailleurs j’ai déjà fait le tour des sites d’électroménager…) mais non. Je vais économiser pendant 3, 4 ou peut être 5 mois mais je ne veux pas me lancer dans un crédit (même sans frais) pour ça. Avec la construction de la maison, on se retrouve avec des frais imprévus, j’ai une petite épargne pour ça. Je ne veux pas non plus prendre dessus. Alors oui, je fais la vaisselle à la main et pour l’instant, ça ne me dérange pas plus que ça. Mais on est d’accord que pour la machine à laver, je ne suis pas sûre de pouvoir attendre. La dépendance n’est pas la même…

J’aimerais beaucoup essayer de rester dans cet objectif de dépense. Dépenser pour ce que j’ai besoin et/ ou ce qui me rend heureuse et me procure de la joie (méthode Konmarie) !

IMG_20170409_142705_690

Fleurs de cerisier du jardin

Depuis toute petite, j’ai été élevé dans la devise « il vaut mieux plus avoir plus de pièces pas chers que peu de pièce chers« , en gros la quantité au détriment de la qualité. Je change de plus en plus d’avis là dessus. Alors c’est vrai, que j’aime beaucoup acheter des vêtements d’occasions pour mon fils pour qu’il puisse en avoir plus. Mais un enfant se salit et (le mien en tout cas) abîme vite. Donc je préfère qu’il est quelques tenues de qualité pour les petits et/ou grands événements et des vêtements pour tous les jours. Ça fait réfléchir quand votre fils revient de l’école avec son nouveau pantalon recouvert d’encre… Après pour avoir des vêtements de qualité sans vendre un reins, j’attends les soldes. De toute façon, désormais il y a des promotions partout, tout le temps… Je préfère aussi privilégier un petit commerce où je sais où va l’argent à un grand groupe qui vend moins chers mais qui reste juste une enseigne froide et lointaine (je reviens de plus en plus sur mon addiction à Amazon)

Je vous parlerais un peu plus du hygge dans un prochain article mais je trouve que beaucoup d’éléments se rejoignent avec le minimalisme. Mais si je continue dans cette article, il sera beaucoup trop long pour que quelqu’un ait envie de le lire.

Carpe Diem*

Publicités

6 réflexions sur “– le minimalisme –

  1. maaademoisellea dit :

    Je te rejoins sur de nombreux points ! Pour les enfants, c’est très complexe, on a envie d’appliquer comme pour nous le choix de la qualité, mais ils poussent vite et les vêtements s’abiment… ce n’est pas évident…
    Quand à Amazon… j’ai eu un « débat » il y a quelques semaines à ce sujet sur un groupe Facebook. Chez moi par exemple, les librairies sont à une bonne vingtaine de km (donc 40 aller-retour) Il y en a en centre-ville, mais faut se garer, payer sa place ou aller plus loin et marcher, donc soit ça coute cher en argent, soit en temps. Le plus proche et facile d’accès, c’est un Cultura. Je ne sais pas si ça vaut mieux qu’Amazon… Pareil pour le magasin de tissu, qui est encore plus loin. Ce que je veux dire par là, c’est que 40 bornes pour aller acheter un bouquin, alors que je peux le recevoir directement dans ma boite aux lettres pour 1 cts… le choix est vite fait… d’autant plus si il ne l’ont pas en magasin et que je me déplace pour commande puis pour aller le chercher ! En revanche, pour le swap par exemple, je me déplace puisque je prends plusieurs livres. Ca fait partie des choses pas évidente, des choix entre le pire et le moins pire… Je sais malheureusement ce que représente Amazon, et si je pouvais cocher la case « j’accepte de recevoir mon colis plus tard pour que vous employés travaillent dans de bonnes conditions », crois-moi je le ferai !

    Aimé par 1 personne

    • f4iryinthecity dit :

      Je comprends tres bien ton rapport avec amazon… il y a une librairie que j adore au centre ville mais pareil stationnement payant donc je n’y vais pas souvent… donc souvent je finis à Cultura pour voir un peu les nouveautés… mais j achete enormement sur amazon par facilité…

      J'aime

      • maaademoisellea dit :

        Ca arrive directement à la maison et même sans premium, ça met parfois deux jours seulement… et en plus, tu peux commander à n’importe qu’elle heure… bien plus simple que de se déplacer… on réfléchit à ce problème là, c’est déjà un bon point 🙂

        J'aime

      • maaademoisellea dit :

        Je viens de passer une commande de livres pour des cadeaux à faire autour de moi. Parce que je voulais « ceux-là » et que j’étais certaine de les trouver sur le site. Et puis j’ai pris un cahier d’activité pour ma Choupette que je n’ai jamais vu en magasin. Il y a TOUT sur Amazon ! On va lancer le club des faibles d’Amazon ^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s