Et des fois, je crie

Il y a des moments où je me sens étouffée par tout ce qui me tombe dessus. Tellement de choses que ma bulle d’oxygène et de bien être explose. J’explose avec elle. De là, la moindre petite contrariété devient une montagne. Comme quand tu rentres chez toi et que tu découvres tes bengals dehors (pour l’élevage, c’est très grave!). Que ta maison que tu as lavé et rangé pendant une journée entière, c’est transformé en champ de bataille. Que le banquier te dit d’attendre encore (et toujours) pour la signature du terrain. Que ton fils n’a pas fait de sieste et qu’il te fait tourner bourrique. Que comble de tout : EDF t’appelle pour te dire que tu as un dépassement de facture à trois chiffres. etc. etc.

 

 
Alors oui. Quand après tout ça, Gabriel fait une bêtise, je m’énerve. Je fais des choses qui ne me plaise pas. Comme crier. Mais je lui dis. « maman est énervée, elle a besoin de mettre en ordre des choses donc tu vas jouer plus loin et après on fera un câlin« . Mais comme il ne m’écoute pas… la pression monte et je pète un câble

Je m’en veux de ne pas réussir à me contenir. Mais c’est plus fort que moi. Je ne suis pas une Wonder maman. J’ai des émotions. Je suis comme un volcan. La lave monte tout doucement mais arriver au dôme : ça explose.

 
Enfaite, je suis juste un être humain comme les autres avec beaucoup trop de responsabilités, beaucoup trop de tâches à accomplir et trop peu de temps pour se ressourcer. Je ne suis qu’une maman.
 
 
 
 
Robe : Only – Sac à main : Pièces – Tshirt & short : Tape à l’Œil – Baskets converse : d’occasion
 
Carpe Diem*
Publicités

4 réflexions sur “Et des fois, je crie

  1. Léna Cloitre dit :

    Je pense qu'on est toutes pareilles. Je suis quelqu'un de calme et patient mais quand la cocotte déborde… D'ailleurs Grand Bébé le sait!
    Là où je m'en veux souvent c'est que c'est une accumulation de petites bêtises qui me poussent dans mes retranchements et qu'en général je finis par lui hurler dessus pour une broutille qui est loin d'être la pire de la journée.
    Bref, je me calme, j'explique, je m'excuse et on s'aime toujours comme il dit

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s