Mon implant et moi #2

45 minutes. 1 patch d’EMLA. 2 piqûres d’anesthésiant. Et hop… L’implant a quitté mon bras ! Oui tout ça… Chose à savoir : l’implant est très facile à mettre, c’est comme une piqûre. Le retirer c’est une autre histoire.
 
J’avais des sueurs froides et une énorme boule au ventre rien que d’y penser. Et j’ai fait la bêtise de regarder sur internet… On y lit tout et n’importe quoi, c’est pourquoi je voulais rédiger cet article. 
 
J’ai fait retirer mon implant chez une sage-femme car c’est la personne en qui j’ai le plus confiance. Vu mon stresse, c’était très important pour moi. Comme il a été posé à l’hôpital, elle a eu besoin de voir avant comment il était implanté. J’aurais aussi pu le faire retirer à l’hôpital (mais par un jeune interne débutant non merci) ou chez mon gynéco (qui est un peu brute de décoffrage).
 
Bref elle m’a prescrit le patch à mettre 1h avant l’intervention et le kit chirurgical de retrait (13e non remboursé). J’ai eu un peu de mal à trouver le kit. Il ne faut pas faire comme moi et aller le chercher une heure avant… Sinon tu fais trois pharmacies avant de le trouver.

 
Point hyper important et positif : ça n’a pas été douloureux. Pourtant elle a eu beaucoup de mal à le retirer et surement que sous mon bandage, j’ai la trace de ses doigts. Je déments ce que j’ai lu sur internet : l’incision se fait sur la première cicatrice et non pas de l’autre côté.
 
D’après la sage-femme, le retrait peut durer entre 5 minutes et 1h30. Je suis donc dans la moyenne avec mes 45 minutes. Enfaite ça glissait à cause du sang. Bon j’ai tenté de prendre ça à la rigolade et je ne suis même pas tombée dans les pommes.
 
Autre chose que j’ai pu lire sur internet et que je peux contredire : On peut repartir seule après et même conduire ! Je suis allée récupérer Gabriel tout de suite après. Pas de points comme à la pose. Juste des grands strips (qui grattent) en étoile. Une compresse et une bande. On dirait une blessée de guerre. D’ailleurs Gabriel m’a demandé « hé tombé maman »?

 

J’ai refait la bande le soir même car avec la chaleur, ça me démangeait… J’ai vu que ça saignait encore. J’ai tourné de l’œil. On a refait le bandage (je suis une doudouille et j’assume).
 
Tout ça pour dire que je me demande bien comment on peut remettre un implant quand on a vécu la galère que c’est à retirer…

Carpe Diem*

Publicités
Publié dans: Life

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s