Les chats et moi*

Je pense que ce n’est un secret pour personne. J’aime les chats. J’aime les chats depuis que je suis toute petite. Peut-être parce que mon premier compagnon à la maison a été un chat. Pourtant notre premier chat ne m’aimait pas. Mais alors pas du tout. A l’époque, nous vivions toutes les deux avec ma maman (j’avais donc moins de 4 ans). Ma mère a récupéré/ acheté/ je ne sais pas enfaite et je m’en fiche/ une jolie minette noire à poils mi-long lors de vacances que je passais chez mon père. Quand je suis rentrée, j’étais la plus heureuse des petites filles. La minette moins. De jalousie, elle urinait dans mon lit. Elle a mangé toutes les mains de mes poupées Barbie*. Partait en courant dès que j’arrivais. Bref, elle ne m’aimait pas. Je lui avait surement volé sa maitresse. De mon côté, je m’en fichais royalement. Je l’aimais. D’autres chats se sont succédés chez ma maman (ma belle-mère chez mon père est allergique). Puis j’ai eu mes propres chats. Le premier fut Ulysse. Un chat offert par une copine. Il a été empoisonné par les voisins. Quand j’ai eu mon brevet, ma maman m’a offert ma Vanille. Toujours présente aujourd’hui. Elle me suit depuis tout ce temps dans mes aventures (déménagements, etc.). En 2011, je suis tombée amoureuse. Amoureuse d’une race de chat bien spécifique : le Bengal. Pour une passionnée de grand félin, c’était une révélation. Je voulais une mini panthère à la maison. Après des mois d’économies (parce qu’on peut dire ce que l’on veut un chat de race reste un investissement onéreux). J’ai eu ma première bengal. Tout c’est enchainé jusqu’à aujourd’hui. Nous en avons actuellement huit (dont deux chatons en vente) plus Vanille qui ne veut plus rentrer dans la maison et fait donc sa vie dans le jardin et le garage. Je suis éleveuse professionnelle, même si il faut être honnête l’élevage ne rapporte rien (il coûte même très chers). Je suis fière du chemin parcouru. Je suis fière de présenter mes chats en exposition. Fière du retour que l’on me fait. Il me reste encore de la route avant d’avoir un nom comme on dit et ne plus devoir courir les salons afin de me faire connaitre pour vendre mes chatons. Mais je remonte mes manches et je m’investis à 200%.
#1 Vanille – #2 Hayden – #3 Kali – #4 Jelly – #5 Royco – #6 Indy – #7 Flower – #8 Queennette – #9 Pearl 
Pour plus d’informations sur notre élevage, je vous invite à aller voir notre site.
Carpe Diem*
Publicités
Publié dans: Life

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s